“Trop en (H)amont, c’est pas bon…”

L-Parisot-Niort2Laurence Parisot, interpellée sur la question du droit de l’information préalable des salariés, dans le cadre d’un projet de cession de l’entreprise, figurant dans la loi cadre de l’ESS, dite loi Hamon, s’est risquée à ce jeu de mots, pour affirmer son opposition à cette disposition qui fait l’objet d’une nouvelle offensive de la part des instances patronales (avec lesquelles elle a par ailleurs signifié sa prise de distance. Une nouvelle mouture du texte est en cours de discussion.

LIRE AUSSI  La convergence Parisot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *