Tapaj | Une expérience d’insertion qui fait école

http://ecosocial-info.com ESS économie sociale innovation sociale Aquitaine Poitou-Charentes

Tapaj

« Tapaj », comme Travail alternatif payé à la journée. Le pôle « Jeunes en errance » du CEID-addictions (Comité d’études et d’information sur les drogues et les addictions) a lancé cette initiative expérimentale à Bordeaux en juin 2012.

Le retentissement en France est tel qu’elle va essaimer ailleurs par le biais de la Fédération Addiction. Ce projet part d’une expérience exemplaire menée par des éducateurs de rue au Québec. Il s’adresse à des jeunes SDF (18-25 ans), en grande précarité, et vise à les intégrer progressivement dans le monde du travail en leur proposant quelques heures d’emploi rémunérées immédiatement, sans obligation et avec une procédure très simplifiée.

L’idée est de leur procurer rapidement une source de revenu légale venant se substituer à « la manche ». Puis avec ce public plutôt réfractaire à toute démarche, commencer progressivement et graduellement un parcours d’accompagnement conduisant à une autonomie voire à un contrat de travail.

Un bilan plutôt concluant a été tiré le 27/01 à Bordeaux montrant que sur les 35 jeunes ayant participé à ce programme Tapaj, la moitié était en phase de réinsertion.

Le projet a su trouver de précieux partenaires (Ville de Bordeaux, SCNF, ERDF, Auchan…), CEID collaborant avec l’association ARE 33.

CEID Bordeaux

aqui.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *