SALON ESS | Energies social-renouvelables

Atelier-soleil-ventL’Atelier du soleil et du vent sera l’un des exposants du salon de Niort. Quatre garçons, dans le vent comme il se doit, mènent cette association à Lusignan (86) se positionnant en acteurs de la transition énergétique pour apporter des solutions, en termes d’économies et de production d’énergie renouvelable, auprès d’un public de particuliers ou d’entreprises autoconstructeurs. L’originalité tient d’une part à l’accent donné à la sensibilisation aux énergies renou­velables (soleil, vent, biomasse) et aux efforts à fournir pour la produire, et, d’autre part, sur les solutions pour accéder à la maîtrise de la consommation éner­gétique jusqu’à l’auto-production.

« Nous pensons qu’une meilleure compréhension de l’énergie et des techniques pour la produi­re amène à moins et mieux consommer », explique Guillaume Henry, jeune électro-technicien de 26 ans, co-responsable du pôle électricité. Une manière de « démocratiser la maîtrise de l’énergie et la rendre techniquement accessible  ». Ce qui passe entre autres par des formations (planning disponible sur le site de l’association).

A l’origine de L’Atelier du soleil et du vent, l’initiative d’un de ses co-fondateurs, Florent Dupont, 31 ans. Cet ingénieur en aéronautique, à force de suivre des stages d’auto-construction d’éoliennes durant ses temps libres, a pris le risque de quitter son job de responsable du développement dans une boîte de photovoltaïque, afin de créer cette activité autour des énergies renouvelables. Il a été rejoint dans l’aventure par Nicolas Randria, ingénieur en énergie, Raphael Congourdeau, jeune diplômé en gestion administrative et comp­table, et Guillaume Henry, le dernier arrivé.

Leur projet est de positionner l’association sur les actions d’information-sensibilisation et de construire une activité professionnelle (bureau d’études, vente de matériel, etc.) autour d’une Scic (société coopérative d’intérêt collectif), avec le soutien de partenaires institutionnels et autres (intercommunalité de Lusignan, Pays des Six-Vallées, Université de Poitiers via l’école d’ingénieurs Ensip, etc.).

Se sentant partie prenante de la communauté de l’ESS, il font l’apprentissage de la « hiérarchie horizontale » : « Pas évident de prendre toutes les décisions à quatre… ». Ils seront présents au salon de Niort pour « avoir de la visibilité », obtenir un début de reconnaissance, et faire du réseautage, en misant aussi sur le bouche à oreille. « Nous avons le sentiment de contribuer à un changement de société en menant une activité sociale autour des énergies renouvelables. C’est motivant et passionnant, même si pour le moment nous n’en vivons pas… »

atelierdusoleiletduvent.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *