Gironde, convergence avec l’ESS

Jean-Luc-GleyzeA l’occasion du mois de l’économie sociale et solidaire et avant le vote de son budget, le conseil général de la Gironde a publié un Livre blanc, panorama de ce secteur dans le département, qui vient en appui de la définition de sa politique publique de soutien à l’ESS.
Dans sa stratégie en matière de politique économique, le conseil général de la Gironde joue la complémentarité avec celle de la Région, en s’intéressant « en creux » aux PME-TPE, à un fin maillage du territoire et à des secteurs liés à la solidarité, l’une de ses compétences. Ce qui correspond assez bien aux spécificités de l’économie sociale et solidaire, d’où la convergence avec la démarche de la collectivité.

Comme l’a expliqué, Jean-Luc Gleyze (photo), vice-président chargé de l’aménagement économique solidaire, de là vient l’idée de ce Livre blanc des forces et faiblesses de l’ESS en Gironde qui a été présenté en préambule du mois de l’ESS (le 04/11).

Cette enquête a permis à ses acteurs de s’exprimer tout en dressant un panorama du secteur qui n’est en rien, selon M. Gleyze, une « économie au rabais ». Le CG 33 soutient déjà fortement cette « économie qui met l’humain au centre de ses préoccupations ».

Le livre blanc a certes permis de cerner son importance (50.000 emplois), mais aussi le besoin de la coordonner et de la consolider pour un nouveau développement. L’une des faiblesses apparues au cours de la consultation porte sur un manque de visibilité et de coordination des entreprises de l’ESS.

Martine-JardineMartine Jardiné (photo), vice-présidente en charge de l’habitat, du logement social et de l’insertion plaide pour une action à la fois transversale et au plus près du terrain, « comme de la dentelle ».

Exemple : les épiceries solidaires, en lien avec des producteurs locaux pour favoriser les circuits courts.

Par ailleurs, l’idée de la création d’une instance de pilotage au niveau départemental, type « petite » chambre de l’ESS, est sur la table.

Les préconisations du Livre blanc viendront en appui de la définition de la politique publique girondine en faveur de l’ESS, qui sera décidée à l’occasion du vote du budget primitif mi-décembre.

4 grandes pistes d’action dégagées : 1. Structuration et animation de la communauté départementale des acteurs de l’ESS 2. Impulsion des dynamiques territoriales de coopération dans le département 3. Déve­loppement et sécurisation des emplois, des entreprises et des organisations de l’ESS 4. Promotion de l’ESS girondine

Site du Département de la Gironde

LIRE AUSSI

L’ESS en Gironde

1 comment for “Gironde, convergence avec l’ESS

  1. GABILLET NICOLE
    19/11/2014 at 10:15

    Merci pour l’info, on attend la suite du livre blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *