Culture-santé, modèle économique ?

Alexandra-martinLe pôle de compétence Culture & Santé en Aquitaine est l’un des lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt en innovation sociale lancé par la Région. Cette Scic va être soutenue pour expérimenter un modèle économique alliant professionnels de la culture et du médico-social auprès de la population âgée dans le nord des Landes.

Une Scic originale à plus d’un titre. Le pôle Culture & Santé en Aquitaine vient d’être retenu avec 18 lauréats par l’appel à manifestation d’intérêt en innovation sociale, lancée par le conseil régional. Le projet que le pôle a soumis à la Région consiste à vérifier l’hypothèse, sur un espace test – le nord des Landes, Pays d’Albret – qu’un travail de lien social, effectué par des professionnels des arts et de la culture, auprès de personnes âgées à domicile, va contribuer à réduire l’isolement et contribuer au « mieux vieillir ».
Ce secteur géographique est caractérisé par un manque de structures d’accueil dans un contexte de vieillissement de la population et d’une attirance géographique pour les retraités. Alexandra Martin, coordinatrice du pôle Culture et santé, explique que des études menées en Amérique du Nord ont montré qu’une telle présence auprès d’une population âgée avait contribué à retarder le vieillissement et la survenue de dégénerescence via la stimulation cognitive. «C’est ce que notre démarche aura à vérifier», commente cette anthropologue qui a bifurqué vers la médiation culturelle. « L’hypothèse est qu’il peut y avoir un nouveau modèle économique pour modifier la prise en soins basée sur l’action culturelle et le médico-social, plutôt qu’uniquement sur le médical ».
Cette expérimentation s’inscrit à la fois dans le développement de la silver-économie (économie au service des plus âgés), un des axes de la Région Aquitaine, et d’une politique publique au sens large, unissant deux filières de métiers a priori très différents : les professionnels de la culture et des arts et ceux du médical et du médico-social. C’est l’aussi l’originalité de la Scic qui les réunit en son sein à parts égales. Cette démarche s’inscrit dans une politique publique remontant, au niveau ministériel, à la fin des années 90. Au niveau régional, cela a conduit après des années de réflexion à la constitution de ce pôle de compétence alliant, autre originalité, des structures de l’Etat (Direction régionale de l’action culturelle, Agence régionale de la santé, etc) et des agences culturelles de toute la région.
L’association culturelle Script en est à l’origine après un travail remarqué mené avec l’Institut Bergonié à Bordeaux, le Centre régional de lutte contre le cancer. Pour cette expérimentation dans les Landes, Alexan­dra Martin s’est appuyée sur l’expertise d’une stagiaire particulière, Graziella Rabineau, une médecin urgentiste par ailleurs élue locale qui a des convictions en matière de culture.

1. Cette procédure est plus ouverte que celle des appels à projets et consiste pour l’émetteur à partir d’une thématique à repérer les initiatives puis de les soutenir et de les accompagner, au cours d’une démarche de recherche-action.

LIRE AUSSI   Scic, porteuse d’intérêt général

Pôle Culture & Santé Aquitaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *