Coop Atlantique “adapte” sa convention collective

loic-pelletierFleuron de la coopération en Poitou-Charentes, Coop Atlantique vient de supprimer la prime d’ancienneté de ses 4.200 salariés dans un souci de compétitivité, selon sa direction qui a opté pour un alignement avec les grandes enseignes concurrentes. Coopérative de consommateurs, Coop Atlantique, qui a son siège à Saintes (Charente-Maritime), est partenaire de Système U et regroupe près de 300 maga­sins dans un grand quart sud-ouest de la France. L’indemnité permettait à ses employés d’améliorer leurs revenus tous les trois ans, une prime pouvant représenter jusqu’à deux mois de salaire après quinze ans d’ancienneté. Ceux-ci ne pourront plus désormais compter que sur une éventuelle promotion alors qu’un nouveau système de prime serait à l’étude. La suppression de ladite prime d’ancienneté a été rendue possible après la signature d’une nouvelle convention collective de branche à la Fédération nationale des coopératives de consommateurs dont le président, Loïc Pelletier, (photo) est aussi le président du directoire de Coop Atlantique.

Sud Ouest

Le site de la Fédération nationale des coopératives de consommateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *