Au-delà de Buroform | Plaidoyer pour les Scop

Johan-BaufretonLa Scop Buroform à Valdivienne (86), reprise début 2013 sous forme coopérative par ses salariés, est sous la menace d’un redressement judiciaire. Selon Alain Tullio, délégué CGT, cité par la “Nouvelle République”, « c’est la mort annoncée de la Scop. Dommage, le modèle Scop n’est visiblement pas encouragé ». Une allusion à la décision de la Région Poitou-Charentes de ne pas répondre positivement à une demande de soutien de l’entreprise.

La “NR” est revenue dans son édition de dimanche, (« Quand les salariés prennent le pouvoir ») sur l’essor des Scop, notamment dans la Vienne, au-delà des difficultés d’Arfeo-Buroform. Un nombre de Scop, « en constante progression », avec une dizaine de créations de coopératives chaque année dans la Vienne, indique Johan Baufreton (photo), délégué régional des Scop Poitou-Charentes, citant le chiffre actuel de 33 structures employant 435 salariés dont 295 associés.

Un modèle privilégié par les coopérateurs notamment en raison du fonctionnement participatif, comme le relate Alain Bouchon, directeur de formation de Formascop à Châtellerault (il est aussi le responsable de la coopérative d’activités AceaScop) qui assure la formation et l’accompagnement à la créativité des entreprises : « C’est plus démocratique, les décisions sont plus collégiales et plus assumées. Nos réunions d’équipe sont des instances de décision ».

NR

Urscop Poitou-Charentes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *